07-Diane-Poulain-Dubois

DIANE POULIN DUBOIS

«Faire de la recherche pour améliorer le sort des êtres humains»

DOMAINE SCIENTIFIQUE
Professeure au département de psychologie de l’Université Concordia

Parcours et carrière


Diane Poulin-Dubois se démarque de ses pairs dès le début de ses activités universitaires en psychologie. Sa passion pour l’émergence du langage dès les débuts d’une vie se déclenche lorsque, jeune étudiante de premier cycle, elle est recrutée par Thérèse Gouin-Décarie elle-même pour jouer le rôle de mère-substitut de bébés chimpanzés et comparer leurs vocalisations à celles des bébés humains, dans le cadre d’un projet de recherche dirigé par la professeure Mireille Mathieu à l’Université de Montréal. Au sein de la même université, elle complète ensuite une thèse de doctorat sur les processus cognitifs reliés à l’acquisition des premiers mots chez le très jeune enfant.

Diane Poulin-Dubois a effectué des stages postdoctoraux aux universités McGill et Harvard, puis a été recrutée en 1985 par le Département de psychologie de l’Université Concordia, où elle poursuit depuis un parcours prolifique de calibre international. Dès 1988, elle publie, avec son collègue Thomas R. Shultz, un livre qui fera sa renommée dans le domaine des sciences cognitives en propulsant la recherche sur le développement de la théorie de l’esprit. Le recueil, intitulé Developing Theories of Mind (Cambridge University Press), démontre comment la capacité à identifier les personnes comme des êtres capables d’intentionnalité et non comme des objets, vers la fin de la première année de vie, facilite la transition vers la communication intentionnelle. Elle a plus d’une centaine d’articles et de textes scientifiques à son actif.

Soucieuse de partager et transmettre ses connaissances avec le plus grand nombre, le transfert de son expertise se retrouve aussi dans la formation qu’elle offre à ses étudiants et dans de multiples interventions auprès des médias. Les recherches de son laboratoire ont été citées dans des magazines populaires tels que le Reader’s Digest, Psychology Today, et The Scientist, et même dans "L’Eredità", un quiz de la télévision italienne..

Interview