education

Le décrochage scolaire est encore aujourd’hui un enjeu de société, mais les travaux de Michel Janosz vont au-delà de cette question. En effet, ce chercheur en psychoéducation s’interroge sur la persévérance, l’adaptation et la réussite des jeunes. Il examine les liens entre l’expérience scolaire, l’ambiance et l’adaptation psychosociale des élèves, de la petite enfance à la fin de l’adolescence.

Il s’intéresse ainsi à la prévention des problèmes scolaires et sociaux à l’école.

Son défi :

Aider les jeunes à trouver la motivation nécessaire pour relever les défis éducatifs tout au long de leur scolarité.

janozs

Depuis plus de vingt ans, ses recherches assemblent des disciplines aussi variées que la psychoéducation, la criminologie, la psychologie et la sociologie. Ils ont fait de lui un expert incontournable lorsqu’il s’agit d’intégration et d’adaptation scolaire chez les jeunes. 

En projetant, par ses recherches, un éclairage nouveau sur la diversité des trajectoires menant au décrochage et sur l’hétérogénéité des décrocheurs, il contribue significativement à la prévention de ce phénomène en démontrant que les élèves qui abandonnent l’école ont des profils et des besoins variés qui commandent des interventions adaptées et ciblées. Témoignant d’une vision globale de ces enjeux, le chercheur s’intéresse aussi à l’(in)adaptation psychosociale des jeunes, comme la consommation de psychotropes, les violences à l’école ou la dépression.

L’œuvre de Michel Janosz s’inscrit parfaitement dans l’esprit de la discipline de la psychoéducation, car elle donne une place importante à l’application des connaissances. En effet, il a développé, selon les règles de la psychométrie, des instruments pour mesurer l’état du milieu de l’éducation primaire et secondaire. Ces outils ont été utilisés dans de nombreuses écoles québécoises dans le cadre de vastes projets d’évaluation de la réussite scolaire.

Par exemple, en 2003, il a conçu avec des collègues le Questionnaire d’évaluation de l’environnement socioéducatif (QES) qui évalue la qualité de l’environnement scolaire (climats, pratiques, problèmes). Il a développé une version pour les écoles primaires et une pour les écoles secondaires qui ont été utilisées dans plus de 300 établissements du Québec. L’outil a également été adapté pour la France, la Suisse et le Liban et une version en ligne est maintenant disponible. Il est ainsi le premier chercheur au Québec à proposer des outils validés empiriquement destinés à soutenir les écoles dans l’évaluation de leur potentiel éducatif et dans l’identification des différents types d’élèves « à risque d’abandonner » (La Trousse d’évaluation pour décrocheurs potentiels – TEDP).


Formation-1014-1